Damien Deroubaix. La valise d'Orphée

Editions Lord Byron

Prix régulier €24,00

Taxes incluses. Frais de port calculés à l'étape de paiement.

Christine Germain-Donnat (sous la dir. de), Damien Deroubaix. La valise d'Orphée, Paris, Éditions Lord Byron, 2021

1re édition
Edition de 300 exemplaires
Couverture rigide, 22 x 28 cm, 64 pages
Édition bilingue : français, anglais
Traduit du français par Ben Lenthall
ISBN : 978-2-491901-11-0

Damien Deroubaix. La valise d'Orphée est le catalogue édité à l'occasion de l'exposition éponyme du 15 juin au 31 octobre 2021 qui inaugure la réouverture Musée de la Chasse et de la Nature à Paris (FR). Il comprend une préface de Christine Germain-Donnat, la présentation de la "Valise d'Orphie par Joanna Chevalier, un propos de Damien Deroubaix recueilli par Annabelle Gugnon, ainsi qu'un conte de la main de celle-ci.

Né en 1972 à Lille, France, Damien Deroubaix vit et travaille à Meisenthal et à Paris. Il est diplômé de l'École des Beaux-Arts de Saint-Etienne et de l'Akademie der bildenden Künste de Karlsruhe. Depuis 2003, son travail a été exposé dans les meilleures institutions européennes et a fait l'objet de nombreux solo shows particulièrement en Suisse et en Allemagne.

La pratique artistique de Damien Deroubaix est marquée par une grande diversité de formes et de techniques : peinture à l'huile, aquarelle, gravure, tapisserie, panneaux de bois gravés, mais aussi sculpture et installation. À cette variété formelle répondent des sources et des références des plus éclectiques, cohabitant souvent au sein de ses oeuvres dans un esprit qui n'est pas sans rappeler celui, iconoclaste, des montages Dada. Des motifs empruntés aux danses macabres médiévales s'y mêlent à des évocations de chapitres tragiques de l'histoire contemporaine ; des images d'actualité y côtoient la mythologie ou le folklore ; l'histoire de l'art et la scène musicale metal s'y télescopent. Ouvertement expressionnistes, ses peintures convoquent bien souvent des thèmes apocalyptiques, et c'est peut-être ce qui les rend si intemporels.

Commissaire d'exposition et conseillère artistique, Joanna Chevalier est par ailleurs directrice de la Beirut Art Fair. Née au Liban et diplômée en sciences politiques de l’American University of Paris, elle a été directrice artistique chez Ernst & Young. Elle a organisé des expositions notamment en France et au Liban, comme à l'Espace Culturel Louis Vuitton avec Hervé Mikaeloff en 2010 ou la production d'installations durant la « Nuit Blanche » à Paris en 2012.

Christine Germain-Donnat débute sa carrière en 1999 en tant que conservatrice au Palais des Beaux-Arts de Lille, puis au musée des Beaux-Arts et au musée de la céramique de Rouen. Tout en dirigeant le musée Grobet-Labadié, elle est chargée du pilotage du projet de musée des Arts décoratifs et de la mode au château Borély à Marseille de 2008 à 2013, avant de prendre la direction du département du patrimoine et des collections à Sèvres-Cité de la céramique. Christine Germain-Donnat a pris la direction du Musée de la Chasse et de la Nature en 2019.

Psychanalyste et critique d'art, Annabelle Gugnon a longtemps travaillé pour Beaux-Arts Magazine et collabore régulièrement avec ArtPress. Elle a contribué à de nombreux catalogues d'expositions et a animé des cycles de débats à l'Espace culturel Louis Vuitton. Elle se passionne pour l'enfance et la manière dont la vie d'adulte s'enracine dans les expériences premières. Elle s'est formée à la psychanalyse à la clinique de La Borde à Blois, un établissement psychiatrique fondé par le Dr Jean Oury qui a fortement contribué à développer la psychothérapie institutionnelle.