Edgardo Navarro. Passerelles

Editions Lord Byron

Prix régulier €24,00

Taxes incluses. Frais de port calculés à l'étape de paiement.

Ingrid Arriaga, Edgardo Navarro. Passerelles, Paris, Éditions Lord Byron, 2021

1re édition
Edition de 200 exemplaires
Les 20 premiers exemplaires sont accompagnés d’une œuvre originale de l’artiste
Couverture rigide, 22 x 28 cm, 80 pages
Édition trilingue : français, espagnol, anglais
Traduit en français par Marion Dellys et Gilbert Camps
Traduit en anglais par Ronald Bowen
ISBN : 978-2-491901-16-5

Le catalogue Edgardo Navarro. Passerelles est la première publication monographique sur l’artiste mexicain. Elle documente son exposition personnelle à l’Institut Culturel du Mexique à Paris qui s’est tenue du 21 février au 30 avril 2020. Le commissariat de l’exposition a été confié à Ingrid Arriaga, qui a rédigé la préface du catalogue et réalisé un entretien avec l’artiste.

Né à San Luis Potosi (MX) en 1977, Edgardo Navarro vit et travaille à Paris. Diplômé de la Villa Arson à Nice et de l’École des Beaux-Arts de Leipzig où il a suivi les cours de Neo Rauch, l’œuvre de l’artiste mexicain a fait l’objet d’expositions personnelles dans des galeries telles que la galerie Michel Rein à Paris et la galerie Albert Baronian à Bruxelles. On a également pu voir ses toiles dans de nombreuses expositions collectives comme au Musée des Beaux-Arts de Caen dans « Murs », au Salon d’Art Contemporain de Montrouge, à « Scénario fantôme » au FRAC Normandie ou à « Prisonniers du soleil » au FRAC d’Ile-de-France. La pensée métisse de son pays d’origine, creuset d’époques et de civilisations, l’a habitué à multiplier les focales sur une même réalité. Son univers artistique repose sur un emboîtement de l’histoire de la peinture et de son parcours personnel.

Doctorante en anthropologie sociale et ethnographie à l’EHESS, Ingrid Arriaga est depuis 2014, membre de l’Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporaine au CNRS. Après avoir fait ses humanités à Monterrey, elle a étudié la philosophie et la critique contemporaines de la culture à l’Université Paris VIII avant de s’intéresser à l'anthropologie de l’art. Ses recherches actuelles interrogent l’émergence d’un art contemporain indigène au Mexique, en regardant de proche le cas du peuple wixárika ou huichol. Ingrid Arriaga est par ailleurs chargée des expositions à l’Institut Culturel du Mexique à Paris et c’est dans ce cadre qu’elle a organisé l’exposition personnelle d’Edgardo Navarro.