Rao Fu. Combustion

Editions Lord Byron

Prix régulier €38,00

Taxes incluses. Frais de port calculés à l'étape de paiement.

Christoph Tannert & Roan Ching-Yueh, Rao Fu. Combustion, Paris, Éditions Lord Byron, 2021f

1re édition
Edition de 250 exemplaires numérotés
Les 30 premiers exemplaires sont accompagnés d’une œuvre originale de l’artiste
Couverture rigide, 23 x 28 cm, 132 pages
Édition bilingue : français, anglais
Traduit en français par Claude Laurent (Christoph Tannert) YU Hsiao-hwei (Roan Ching-Yueh)
Traduit en anglais par John Garrett (Christoph Tannert) Queena Chu (Roan Ching-Yueh)
ISBN : 978-2-491901-13-4

Rao Fu. Combustion est le catalogue édité à l'occasion de l'exposition « Rao Fu. Combustion » à la Galerie Vazieux à Paris (FR) du 7 octobre au 20 novembre 2021.

Rao Fu quitte la Chine à l’âge de 23 ans pour venir s’installer en Allemagne où il entame des études de peinture et de graphisme à l’école supérieure des Beaux-Arts de Dresde. Dans les musées allemands, il découvre la peinture ancienne à laquelle il emprunte de multiples références, visibles dans ses œuvres. Fiacres, chevaux, costumes d’époque, sont autant d’allusions à un monde passé qu’il transpose dans une autre temporalité. Bien que moins perceptible au premier regard, l’apport de la peinture chinoise traditionnelle est sous-jacent dans ses œuvres, tant d’un point de vue technique que philosophique. Rao Fu attache une importance de premier plan au paysage qu’il aime représenter dans toute sa force et son immensité. Par l’emploi de la double ou triple perspective, il en magnifie la grandeur et ouvre plusieurs champs visuels dans un même tableau, procurant au spectateur un effet immersif saisissant. Les figures fantomatiques et presque transparentes qui peuplent ses paysages se fondent dans un environnement qui devient le miroir de leurs émotions, tout comme celles du peintre. Aux yeux de Rao Fu, ces paysages reflètent son monde intérieur mais ils doivent rester libres d’interprétation. Dans son univers narratif et mystérieux, les époques ainsi que les cultures orientales et occidentales, coexistent et s’entremêlent naturellement. Il cherche à rendre l’essence et l’expression de l’homme, pour créer un art universel qui transcende les diversités culturelles.

Christoph Tannert est un critique d'art et commissaire d'expositions allemand. Né à Leipzig en 1955, il vit et travaille à Berlin. Il a étudié l'histoire de l'art et l'archéologie à l'Université Humboldt de Berlin dont il sort diplômé d'un Magister Artium en 1981. Son domaine d'expertise est notamment la peinture, la photographie et l'art vidéo. Il a co-fondé la Brandenburgischer Kunstverein Potsdam en 1994 dont il faut vice-président dès 2003. La même année, il fut nommé au conseil d'administration du Berlin Photography Festival. Depuis 2000, il dirige la Künstlerhaus Bethanien, centre culturel international et résidence d'artistes comprenant ateliers et salles d'expositions. Depuis 1981, il a participé au commissariat et à la rédaction des catalogues de très nombreuses expositions sur les arts visuels en général.